GESTION DE LA QUALITE

Clientèle 

ProSono focalise son approche aussi bien sur les importants fabricants d’instruments de musique à vent et à cordes que sur les créateurs, indépendamment de leur notoriété. Depuis une décennie déjà nous avons développé nos activités aux amateurs de tournage et à la production de parquets découpés dans les mêmes bois précieux.

En ce qui concerne les instruments de musique nous somme fournisseurs de plus de cinquante fabricants d’instruments à vent et à cordes et d’artisans innovateurs.

Notre approche de la clientèle comporte aussi bien la participation à des foires et salons internationaux des instruments de musiques, qu’à des visites programmées.

(L’équipe ProSono, F. Lebaye, Schwenk & Seggelke, au Salon International des instruments de Musique, de Francfort)

Sélection des essences 

Nous tenons compte dans nos investigations des normes dominantes, ainsi que des substituts intéressants de par leur bonne tonalité, esthétique, stabilité, ainsi que la facilité de les travailler.

Les artisans apprécient et utilisent depuis des décennies l’ébène du Mozambique (dalbergia melanoxylon) pour la fabrication des instruments à vent et l’ébène de Madagascar (diospyros gracilipes) pour la confection des touches, mentonnières et autres composants d’instruments à cordes.

Nous proposons depuis plus d’une décennie déjà l’utilisation de mopani pour les instruments à vent, en remplacement équivalent à l’ébène du Mozambique, qui a identifiée comme une essence menacée (CITES 2)

L’excellente acoustique du mopani met en évidence une sonorité légèrement plus chaleureuse que celle de l’ébène du Mozambique. La richesse et la puissance des sons, s’apparentent à ce dernier et rappellent aussi la sonorité très appréciée du bois de cocus, jadis très utilisé, avant qu’il ne soit plus commercialisé pour raison d’extinction.

Le mopani se révèle aussi plus stable lorsqu’on le travail n’étant peu susceptible de se fendiller ou de se fendre. Sa disponibilité en tant qu’espèce précieuse, est assez abondante et par conséquent moins onéreuse.

(Ci-dessus : deux clarinettes et une clarinette basses réalisées par la Société Dietz)

Sélection des régions d’exploitation

Le critère principal pour la sélection d’une zone d’approvisionnement est la disponibilité d’essence en quantité suffisante. La logistique joue aussi un rôle important. Nous disposons d’un avantage certain en effet le transport par camion et chemin de fer peut être assuré depuis le Botswana, la Zambie, l’Angola le Malawi, la RDC et le Mozambique, souvent à des prix compétitifs du fait de l’absence de fret en retour de ces pays.

(Trois de nos fournisseurs réguliers)

Choix des partenaires 

Les activités forestières en région tropicales sont très éprouvantes pour les hommes et du reste pour le matériel d’exploitation. Nous préférons par conséquent de travailler en partenariat avec des exploitants locaux tout particulièrement pour la localisation d’exploitations viables

ProSono est bien situé, stratégiquement à Johannesburg. Nos collaborateurs peuvent ainsi se rendre en une journée sur les lieux d’exploitation, où ils vivront dans la brousse pour la formation des partenaires locaux, la sélection et le contrôle. Leur retour s’effectuera une fois que les grumes auront été marquées, mesurées et, le plus souvent, chargées dans des conteneurs scellés.

 

Pour ProSono, la qualité est assurée à partir de l’exploitation en brousse et non à la réception des grumes dans la scierie !

D’importants fabricants d’instruments à vent se sont plaints de plus de 50% de perte sur des carrelets en ébène du Mozambique, en provenance pourtant de fournisseurs de renommées internationale. La raison en est tout simplement leur absence des lieux d’exploitation, l’acquisition de troncs de qualité inférieure, des problèmes de manutention sans égard au bois, et d’abandon lors de stockage en brousse et dans les ports d’embarquement.
En Afrique le passé est vite oublié, chaque jour est un nouveau défi à surmonter !

Formation du personnel de nos partenaires 

Nous donnons la préférence dans ce domaine aux partenaires avec lesquels nous pensons pouvoir développer ensemble une source d’approvisionnement stable. Nous organisons chaque année des cours de formation pour la sélection des arbres susceptibles d’être valablement exploités tant d’un point de vue écologique qu’économique, les méthodes d’abattage, les équipements et machines, le transport et les techniques de protections.

Un soin particulier est donné au bois si tôt après l’abattage et avant le transport. Cette façon d’opérer est une exigence fondamentale de nos spécialistes. Leur présence lors de l’abattage et leur supervision en brousse sont la garantie de résultats positifs.

équipe d’un partenaire Mozambicain

Transports de longue distance

Camions, conteneurs maritimes et chemins de fer sont utilisés pour l’acheminement des grumes. Des équipements spécialisés sont utilisé pour la sélection des grumes et les chargements. La supervision à tous les niveaux est essentielle pour éviter les accidents qui peuvent menacer une saison entière.

Chargement de camion longue distance

Localisation de scierie

Pour le choix d’une localisation optimale, nous avons considéré les points critiques suivants :

Pour l’exportation l’Afrique du Sud offre un avantage considérable en effet nous expédions nos caisses par groupage maritime (LCY) à nos clients du monde entier. La grande majorité des groupages atteignent nos clients en six semaines et moins.

Ce pays nous offre une base industrielle suffisante pour des apports en équipement, maintenance, pièces détachées, eaux et électricité et main d’œuvre à des prix abordables.

Nos inspecteurs atteignent leur destination en moins de 24 heures un élément essentiel pour nous permettre le suivi sur place de façon efficace pour l’obtention d’une matière première de qualité.

Déchargement et contrôle à la scierie

Les grumes sont à nouveau mesurées pour identification et pour pouvoir ensuite établir la base de coût et la rentabilité de la production. Les grumes sont triées et classées afin d’assurer les disponibilités pour le travail des découpes les plus difficiles, telles que les dos et éclisses de guitares, les pavillons de clarinettes, les touches de contrebasses et violoncelles.

(Déchargement du conteneur)

Protection des grumes en stock 

s’effectue en milieu fermé, avec contrôle permanent de l’hygrométrie et température. Le vaste hall réservé au stockage ainsi que les fenêtre de la scierie sont pourvus d’un matériel anti-UV.  Il est en effet indispensable que les grumes gardent un maximum d’humidité, jusqu’à ce qu’elles soient débitées.

161119 15 m3 stored

(Stockage sous toit 

Planning et prévision de la production 

Le flux de la production diffère en fonction du bois à travailler et du type de découpes à obtenir. Les plus importantes étapes comportent la sélection des grumes en rapport avec la production prévue, la coupe en planche par scie à ruban horizontal, le stockage dans un milieu fermé à haute hygrométrie, le sciage des plateaux, le sciage des pièces sur scies à panneaux, les opérations de finissage, la sélection, le paraffinage et le stockage dans un local adapté.

Le travail de l’ébène et du palissandre de Madagascar

nécessite, pour la confection de touches d’instruments à cordes, des dos et éclisses de guitare, l’utilisation de scies à ruban vertical et d’une dégauchisseuse. Le travail des dos et éclisses de guitare est particulièrement difficile et diffère complètement

First slice

(Découpes de dos de guitare à la scie à ruban vertical)

L’optimisation de la productivité 

implique la production de plateaux d’épaisseur dégressive, de 100 à 35 mm pour laquelle des lames parfaitement affûtées doivent être utilisées. La compétitivité de ProSono dépend de l’optimisation de la productivité et du rendement de l’unité de transformation.

La sélection de la production avant le stockage

est effectuée chaque jour. Pour ce qui concerne l’ébène du Mozambique, le noir avec peu de grain, ou le brunâtre avec un grain visible, sont séparés avant le stockage. Pour ce qui concerne l’ébène malgache, on distingue trois coloris, le noir, le gris noir et le gris brun.

Protection des travaux en cours et terminés

doit intervenir à tous les stades afin d’éviter des pertes financières par dépréciation. Une somme importante de connaissance a été acquise dans ce domaine. Elle concerne aussi bien la surveillance et le flux des travaux en cours, que la meilleure composition de la paraffine pour sceller les carrelets.

Grâce à une nouvelle technique ProSono a réussi à abaisser le volume de rejets de 35 à 5% lors du façonnement des pavillons de clarinette, ce gain de productivité se constate dans nos prix, chacun pourra le constater en nous consultant.

La sélection de la production avant le stockage

est effectuée chaque jour. Pour ce qui concerne l’ébène du Mozambique, le noir avec peu de grain, ou le brunâtre avec un grain visible, sont séparés avant le stockage. Pour ce qui concerne l’ébène malgache, on distingue trois coloris, le noir, le gris noir et le gris brun.

Inspection 

nous sommes très heureux de la visite des clients, qui désirent inspecter leurs découpes avant acheminement. Le client effectue son inspection, assiste au chargement et s’il le désire la mise des scellés sur sa commande. Nous pensons que de telles visites sont fort utiles, en effet ces visites nous permettent de mieux comprendre les besoins spécifiques de chaque client et renforce le climat de coopération et de confiance réciproque.

(Un de nos clients réguliers vérifiant les ensembles de Bagpipe Highland)

Motivation du personnel 

un système à point a été introduit en faveur des ouvriers de la scierie, lesquels reçoivent une prime en fonction des résultats de production des bois d’harmonie, à partir des grumes stockées. Les contremaîtres participent directement dans le processus de production du bois d’harmonie, assurant ainsi une meilleure productivité.

(Équipe de scierie)

Contrôle de qualité 

chaque découpe est contrôlée avant le stockage et une deuxième fois avant l’expédition. Des emballages ad hoc ont été prévu pour les dos et éclisses de guitare et les cornemuses. Chaque emballage est doté d’une double isolation thermique et hygrométrique. Tous nos emballages sont cerclés acier.

La majorité de nos commandes sont acheminées par groupage bateau et de ce fait atteignent leur destination en moins de 6 semaines, pour les destinations les plus lointaines.

(1) Mise en caisse
(2) 4 caisse cerclées acier, contenant un total de 6 m3 de pièces découpées.
(3) Caisse pour frêt aérien

Séchage naturel à long terme 

est effectué dans des locaux ad hoc. Ces découpes sont destinées principalement aux réparateurs d’instruments et aux fabricants de composants, qui désirent des bois de 3, 4, 5 ans et plus de stockage. Les carrelets sont stockés selon l’année de leur débitage et leur qualité. Nous serions heureux d’être contactés par les intéressés, afin de pouvoir mieux cerner leurs besoins, et nous adapter en conséquence.

(Stockage en chambre humidifié)

Notre politique des prix 

tend avant tout à développer des relations axées sur la maximisation d’avantages réciproques, qu’il s’agisse de standards de qualité ou d’aspects financiers. Notre situation en Afrique du Sud à proximité des régions de production représente un avantage indéniable, d’autant plus que nous avons une base industrielle essentielle à la transformation. Notre main d’œuvre est compétitive car elle est formée et supervisée.

 

Des accords de longue durée ont été convenus avec des fabricants européens et nord-américains d’instruments et des importateurs grossistes de bois de tournage.

 

Nous nous devons de rappeler aux intéressés qu’ils ont avantage de commander des jeux complets de pièces pour instruments à vent, respectivement aux artistes, tourneurs et sculpteurs, un nombre équilibré de petites, moyennes et grandes pièces. En effet un taux de rendement est calculé pour chaque commande, il influence directement nos plages de prix.