Quality African Timbers - Prosono International

Dos et éclisses pour guitares acoustiques
Bois pour instruments à vent

PRODUITS INSTRUMENTS A VENT

Sélection des essences

Nos investigations tiennent compte des normes dominantes, des substituts valables quant à leur tonalité, stabilité, ainsi que la facilité de les travailler.


L'ébène du Mozambique (dalbergia melanoxylon) et le mopane (colophospermum) occupent le tout premier rang, en tant que standard de qualité, du fait de leur grande densité et l'absence de porosité.

L'utilisation de bois poreux, tel l'ébène commun (diospyros spp.) dans la fabrication d'instruments à vent, débouche sur des instruments peu fiables à tous points de vue, dont les éléments exposés à la salive se fissurent rapidement, du fait de l'acidité de la salive et de la porosité du bois.


L'utilisation d'ébène du Mozambique (Dalbergia melanoxylon melanoxylon) dans la fabrication des instruments à vent remonte à des décennies.


Le bois du Mopane colophospermum est sans conteste une alternative économique de qualité. Son esthétique est plaisante et sa sonorité surprenante d'excellence. Le bois est très peu sujet aux fissures et s'affirme, de plus en plus, en tant que bois d'excellente qualité, pour la construction des cornemuses, clarinettes, clarinettes bases et autres bassons.
Bois pour instruments à vent

Principaux avantages techniques et commerciaux du mopani dans la fabrication d'instruments de musique, notamment des instruments à vent

L'esthétique de ce bois, de couleur brune à rougeâtre, avec des veines noires et un grain bien prononcé, est un point fort.

Les performances sonores sont remarquables. Les fabricants de clarinettes, les qualifient de tonalité douce et chaude, s'apparentant aux clarinettes de la maison Schreiber, le leader allemand de la clarinette. Aux dires d'experts, la sonorité serait légèrement plus chaleureuse que celle de l'African blackwood auquel s'apparentent la richesse et la puissance des sons, comparables à celles du bois de cocus, jadis très utilisé dans la fabrication de nombreux instruments de musique à vent, pour n'être plus commercialisé pour raison d'extinction. La densité de ce bois, de 1.3 kilo/dm3, 77 livres par pied cube, correspond à environ 96% de celle du dalbergia melanoxylon, le standard de référence.

En transformation ce bois est nettement moins sujet à problèmes tel que fentes et fissures typiques des bois de haute densité.
Bois pour instruments à vent

<< retour à la page d’accueil

 

Copyright ProSono Timber CC
Partenaires / Site map
Procab Studio
Pinterest